Parcours d’écriture | Comment créer et décrire des personnages savoureux ?

La création de personnages de roman

Créer un personnage de roman, est une drôle d’aventure, mais quelle belle aventure !

Le rapport entre l’auteur et ses personnages est passionnant. Si les personnages sont les éléments centraux du livre, ils nous jouent parfois des tours, prennent le pas sur notre histoire et nous habitent proche de l’obsession parfois. Certains auteurs parlent même à leurs personnages ! (J’en connais !)

Pour autant il convient de garder à l’idée que les personnages au travers de leurs actions, leurs traits de caractère doivent intriguer, faire rêver ou indigner votre lecteur, mais en aucun cas susciter de l’indifférence. C’est comme un tableau de peinture, où l’on passerait devant sans réaction en pensant : Bof, je ne ressens rien…C’est grave docteur? Créez des personnages avec de la saveur (laissez mijoter, comme en cuisine 🙂 )

C’est pourquoi il est important de prendre soin d’eux car, s’ils n’existent que sur le papier, ils doivent prendre vie dans l’imaginaire du lecteur et pourquoi pas dans un film !

Une recette? Des ingrédients spécifiques pour trouver un personnage de roman?

Il faut garder à l’idée qu’il existe plusieurs types de personnages.

Au-delà des personnages issus de fait réels et les personnages issus de l’imaginaire, il y a : Le ou les personnages principaux (ceux que l’on met en avant tout le long du roman), les personnages secondaires, et enfin les personnages de passage. À savoir que ces personnages peuvent être des héros, des antihéros, etc.

Si le personnage d’un roman n’est pas forcément en résonance avec le lecteur, ce dernier doit pouvoir se retrouver dans le personnage, tant dans ses qualités que ses défauts ou même son sens de l’humour. Il peut être détestable, irritant, peu importe, mais il doit avoir du corps, comme un bon vin, du relief, comme un paysage, et cette musique intérieure qui fait de lui ce personnage de roman.

Bye, bye, le héros antique version péplum manichéen ! Votre héros peut se transformer en antihéros, en personnage proche de ce que nous sommes, avec une personnalité complexe, voire parfois difficilement cernable, car ne se connaissant pas soi-même. Il existe ce type de personnage également dans les films (voir plus loin). Certaines grandes tragédies sont directement inspirées de personnages ayant existé d’ailleurs.

En plus d’un caractère bien affirmé (ou pas si vous souhaitez un personnage effacé qui subit version chique molle), votre héros doit avoir un objectif, un rôle bien défini dans votre roman. Il peut vouloir découvrir certaines choses (son passé, résoudre une enquête, trouver un magot, la joie de vivre). Il peut également vouloir trouver l’amour (comédie romantique, mais pas que !). D’ailleurs parfois il ne cherche rien, et tout peut lui tomber dessus ! Au fur et à mesure que j’écris cet article, me vient une série de livres en tête!

En bref, le personnage de roman n’est pas forcément manichéen et son job, c’est de faire avancer l’intrigue. Votre personnage n’étant pas seul (sauf exception) il a une équipe d’autres personnages pour l’aider dans sa tâche.

A quoi servent les fiches personnages?

1/ à avoir un listing des personnages et de leurs interactions entre eux

2/ à les décrire (physiquement et psychologiquement)

3/ à leur créer une histoire

4/ à ne pas passer à côté d’une info relative à un personnage et se mélanger les pinceaux.

Selon les histoires, le nombre de personnages diffère. Parfois, il y a peu de personnages, parfois beaucoup, et parfois beaucoup, beaucoup 😊 à tel point qu’une liste de présentation s’impose. Pour exemple, dans les policiers ou les romans romantiques, ou encore introspectifs, il y a souvent moins de personnages que dans les livres de type saga familiale ou roman fantaisie, où là en revanche, il y a pléthore de personnages !

C’est pour cela qu’il peut être intéressant de créer une fiche par personnage afin d’affiner leurs traits de caractère, leur psychologie, leur physique, leur travail, leurs petites manies, leur passé (pas forcément dit dans le roman d’ailleurs).

Faites la liste de vos personnages au fur et à mesure qu’ils apparaissent puis une fiche individuelle. Personnellement j’ai opté pour un grand tableau (j’adore les tableaux!) afin d’avoir une vue d’ensemble. Le jour où j’aurai un vrai bureau, je tapisserai le mur de post-it comme dans les séries criminelles 😊 !

Au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire et que les choses évoluent, cela peut être intéressant de compléter ces fiches (notamment pour le nom et prénom qui tardent parfois à venir).

Un personnage âgé aura peut-être une fiche plus longue et plus fournie que la fiche d’un personnage plus jeune, des histoires à raconter, etc.

Pour rappel, il convient de bien travailler sur les personnages principaux car ils sont au centre du roman. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut négliger les personnages secondaires, qui comme je le disais plus haut, peuvent voir leur place évoluer au fil de l’histoire.

En effet, cela fait partie des surprises en écriture : vos personnages secondaires peuvent devenir importants dans l’interaction qu’ils auront avec vos personnages principaux, voire devenir des personnages principaux (envisageable pour les livres à plusieurs tomes).

Petit secret : parfois ce sont vos personnages qui vous guideront en écriture. Laissez-vous guider, mais ne vous laissez pas mener par le bout du nez !

Mise en garde :  vos personnages ne sont pas vous. Il ne s’agit pas de s’épancher, se livrer et transmettre aux personnages vos propres sentiments, vos peurs, et autres pensées. Vous pouvez faire part de certaines pensées, de votre état d’esprit mais avec recul et distanciation propre à ne pas brider la créativité et effacer ce que les personnages peuvent vous offrir. C’est un vrai travail d’équilibriste. Le texte ne doit plus vous appartenir à la fin, mais appartenir aux lecteurs. Dans le cadre d’un livre témoignage, cela reste différent

La suite au prochain épisode !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :