Citations #11

Nourrir sa source créative…

Et il en faut pour nourrir sa créativité, pour se lever chaque matin et abreuver sa source créative.

Parfois notre projet d’écriture n’avance pas comme on le souhaite ; on a juste envie de baisser les bras. L’inspiration n’est plus là, l’envie de créer non plus, on procrastine… Bref ça sent le roussi pour votre projet !

Pourquoi ? Parce que tout simplement la créativité a besoin de nous pour être nourrie.

Car oui, faire pousser sa créativité comme une belle plante, demande une forme de discipline. Alors évidemment, ce n’est pas aussi violent que se faire une série de 200 abdos fessiers tous les matins, mais ça demande tout de même de retrouver son âme d’enfant, de changer son regard sur les choses, de se poser, d’observer, de contempler, de ressentir pleinement les choses, de s’émerveiller, pour pouvoir se faire une réserve d’émotion, de sensations, que l’on pourra retranscrire tous les matins où tous les soirs, quel que soit le support que vous aurez choisi.

Peu importe que vous écriviez deux, trois, ou dix pages. L’essentiel est d’arriver à faire un lien entre votre monde sensitif-émotionnel intérieur et l’écriture. Que ce lien se transforme en un rituel d’écriture, peut importe ce qu’il en sort. C’est de la matière brute que vous pourrez retravailler plus tard. D’abord vous jouez au chercheur de pierres, ensuite vous serez le tailleur de pierre, et enfin le bijoutier.

Julia Cameron, par exemple, préconise les pages du matin. C’est formidable si vous avez la possibilité de le faire. Personnellement ayant un emploi du temps chargé, je ne fais pas les pages du matin mais je fais plutôt celles du soir. Pour cela je me coupe du monde et passe en mode avion.

Lorsque vraiment je n’ai pas le temps, je vole des minutes ici et là, dans les transports en commun, dans les salles d’attente, dans la rue.

Dans tous les cas, je trouve toujours un moment dans la journée. L’essentiel étant d’écrire une ou deux pensées voir plus. Il est important de s’accorder de RDV avec sa créativité.

Comme je le disais dans un article précédent, chaque personne a son propre rituel et son propre processus créatif. Rien ne sert de passer des heures assis derrière votre ordinateur à attendre de ça sorte. La créativité est une espèce sauvage qu’il faut apprivoiser et laisser venir. Vous la trouverez souvent à l’extérieure, donc accordez-vous du temps pour flâner, faire des choses loin de vos écrans. Vous y reviendrez bien assez vite.

Donc, soyez persévérant, car la créativité est comme un jardin, si vous ne l’arrosez pas, les fleurs de votre créativité ne pousseront pas. Et vous méritez d’avoir un jardin créatif qui vous ressemble pour le partager avec vos lecteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :